Aider

Si vous avez besoin d'aide, veuillez nous contacter en utilisant le formulaire ci-dessous. Ou vous pouvez consulter notre foire aux questions et nos ressources ci-dessous.

Questions fréquemment posées

Quelques raisons, les employeurs ont besoin de moyens pour:

  1. Inciter les futurs employés à rejoindre leur équipe et

  2. Créez des environnements de travail que les employés actuels ne voudront pas quitter.

Il existe également un besoin plus large de ce nouveau type de prestation. Les prêts étudiants en souffrance sont connus pour:

  • Retarder ou prévenir les événements du cycle de vie normal (l'économie en pâtit)

  • Retarder ou empêcher la croissance financière normale (la sécurité financière en souffre)

  • Augmenter les niveaux de stress de nombreux jeunes travailleurs (la productivité en souffre)

Les taux d'intérêt ont baissé, mais le solde moyen des prêts a augmenté de 40%, parallèlement à la hausse des frais de scolarité. Le nombre de demandes adressées au «Programme d’assistance au remboursement» du gouvernement fédéral a également fortement augmenté. Ce nombre devrait également augmenter car les travailleurs ont de plus en plus de difficultés à gérer et / ou à faire face à leurs obligations financières.

Plus que vous ne le pensez probablement, les employeurs sont confrontés à une probabilité de 58% d’embaucher un nouveau diplômé avec en moyenne 28 000 $ de prêts étudiants en souffrance. Et pour ce qui est des personnes qui travaillent actuellement, 25% des personnes de la génération Y remboursent encore leur dette d'études.

C’est le génie du Smart Benefit ™: utiliser les cotisations d’un régime d’épargne employeur préexistantes et les réaffecter pendant toute la durée du prêt. Avec le versement mensuel supplémentaire, le prêt est remboursé plus tôt que prévu, pour moins d'argent que prévu. Lors du remboursement, les cotisations de l'employeur sont redirigées vers le plan d'épargne.

Un abonnement annuel est la seule dépense nécessaire pour les employeurs puisque les fonds nécessaires à cet avantage sont déjà en place.

Oui! À l'heure actuelle, environ 6 diplômés de niveau postsecondaire sur 10 entrent sur le marché du travail avec une dette d'étudiant. En outre, environ une génération sur quatre qui travaille travaille toujours à rembourser un prêt étudiant. Les 1,3 million de prêts étudiants en cours au Canada totalisent 30 milliards de dollars - ces deux chiffres sont en augmentation.

Définitions

Le choix populaire parmi les employeurs canadiens désireux d'aider leurs employés à épargner en vue de leur retraite. Un REER collectif est l'ensemble des REER individuels qui composent le groupe. Les REER collectifs sont administrés par une institution financière enregistrée.
Les employeurs offrent des régimes d'épargne collective pour aider leurs employés à épargner en vue de leur retraite. Au Canada, le régime d'épargne-retraite le plus courant est le REER collectif (régime enregistré d'épargne-retraite). De nombreux employeurs versent des cotisations au nom des employés pour contribuer davantage à l'épargne-retraite. Les plans d'épargne-retraite constituent un avantage salarial hautement souhaitable.
L'Agence du revenu du Canada vous permet de demander un crédit d'impôt non remboursable basé sur les intérêts que vous avez payés sur les prêts étudiants. Cependant, seuls les intérêts payés sur les prêts reçus en vertu de la Loi fédérale sur les prêts aux étudiants, de la Loi fédérale sur l'aide financière aux étudiants et de programmes territoriaux ou provinciaux similaires sont admissibles. Si vous avez un prêt étudiant privé, étranger ou tout autre type de prêt étudiant, les intérêts ne sont pas déductibles. De plus, si vous combinez des prêts étudiants de l'une des sources approuvées avec un type de prêt non approuvé, vous ne pouvez pas demander le crédit d'impôt pour prêt étudiant. Déclarez les intérêts de vos prêts étudiants admissibles à la ligne 319. Ce crédit d'impôt non remboursable aide à réduire l'impôt que vous devez, mais ne peut donner lieu à un remboursement. Si vous n’avez pas besoin de la déduction, l’ARC vous permet de la reporter jusqu’à cinq ans, ce qui signifie que vous pouvez la demander dans vos futures déclarations de revenus.
Le taux que vous payez pour l'utilisation de l'argent que votre prêteur a avancé. Un taux d'intérêt est souvent exprimé en pourcentage annuel du principal. Il est calculé en divisant le montant des intérêts par le montant du principal. Les taux d'intérêt changent en raison de l'inflation et des politiques de la Réserve fédérale.
Le temps dont votre prêteur a besoin pour rembourser l'intégralité du capital et des intérêts.
Six mois * après avoir quitté l'école, le titulaire d'un prêt étudiant doit commencer à rembourser sa dette étudiante. Le calendrier de remboursement arrangé avec le prêteur dicte le paiement mensuel requis. Le fait d'avoir à la fois des prêts étudiants fédéraux et provinciaux peut entraîner deux paiements mensuels obligatoires. * La période de grâce de six mois pour rembourser les prêts est appelée «période de non-remboursement de six mois».
Les prêts étudiants provinciaux sont offerts par la province ou le territoire pour aider les étudiants à payer leurs études postsecondaires dans un collège, une université ou un autre établissement postsecondaire admissible. Les règles et règlements peuvent différer selon la juridiction provinciale ou territoriale.
Les prêts d'études canadiens sont offerts par le gouvernement du Canada pour aider les étudiants à payer leurs études postsecondaires dans un collège, une université ou un autre établissement postsecondaire admissible. Les prêts étudiants du gouvernement sont fondés sur l'évaluation des besoins financiers.
Le Régime de pensions du Canada est parrainé par le gouvernement fédéral du Canada et chaque Canadien qui y travaille y contribue avec les cotisations obligatoires du RPC sur nos chèques de paie. Les cotisations versées par le PCC pendant qu’elles travaillaient fourniront aux Canadiens une pension à la retraite ou avant.
Les pensions de retraite à cotisations définies sont les régimes de retraite professionnels actuels. Les pensions sont assujetties aux lois fédérales ou provinciales sur les pensions et à la Loi de l'impôt sur le revenu. Dans ce type de pension, les cotisations sont connues et l’issue (la pension) ne sera connue qu’après la retraite ou avant. Les contributions de l’employeur aux pensions des pays en développement sont distinctes du salaire et ne créent donc pas de taxe sur les salaires supplémentaire; les cotisations des employés sont faites avant impôt. Une fois les cotisations immobilisées, le retrait de fonds de ces régimes de retraite est limité à des situations spécifiques de besoin et de circonstances, assurant ainsi un revenu à la retraite.